Conseil du 29-08-2013

F.Hotterbeex:

« Au Conseil du 28 mars, je vous ai proposé de contacter l’asbl Autre Terre pour organiser des collectes de radiographies (caisses à mettre dans les lieux publics, par exemple écoles), l’avez-vous fait ?

Ils organisent maintenant aussi un service de collecte de toners, cartouches d’encre ainsi que de CD/DVD, câbles électriques et GSM usagers, je suis sûre que les services communaux pourraient en bénéficier. »

 

Réponse : ce n’est pas encore fait mais nous allons nous en occuper, concernant les cartouches d’encre, il y a déjà une collecte faite par un autre organisme.

 

F. Hotterbeex:

« Le stage qui devait se dérouler à l’école de Neufchâteau du 19 au 24 août a été déplacé pour des problèmes de sécurité, pouvez-vous nous dire ce qu’il en est actuellement et si l’école sera prête pour la rentrée de lundi prochain ? »

 

Réponse du Collège :

Un architecte venu pour étudier la stabilité de la classe maternelle a remarqué des problèmes au plafond de deux classes alors qu’un autre architecte était venu pour évaluer les plafonds en vue d’économie d’énergie et n’avait rien trouvé de dangereux.

Il a rendu son rapport seulement vers le 17 août et Il a proposé des travaux temporaires à faire immédiatement pour assurer la rentrée scolaire. Le stage ne pouvait avoir lieu car il était dangereux que des enfants soient présents durant les travaux.

Le Collège ne désirant pas prendre de risques a décidé en urgence de faire des travaux définitifs pour la sécurité.

L’architecte a fait un cahier des charges envoyé à plusieurs entrepreneurs mardi, ils attendent la réponse pour mardi prochain. Les travaux devraient durer 2 semaines mais le temps que l’entrepreneur prenne ses dispositions, il faut compter 4 à 6 semaines durant lesquels les classes seront inaccessibles. Le Collège veut jouer la sécurité.

Le Collège et l’architecte se sont vus très régulièrement, ils ont envoyé un courrier aux parents.

Connaissant le problème, ils sont allés à la journée porte ouverte pour informer les parents, ils ont organisé une réunion où il y a eu débat.

Au départ, ils ont proposé le réfectoire mais comme les parents n’étaient pas d’accord, ils ont proposé une autre salle de la commune. Après discussion, ils ont décidés pour un container, en fait une classe préfabriquée (Ariane Polmans : nous avons choisi de commander un container)

 

Question : pourquoi une classe alors que 2 sont fermées ?

 

Réponse : car il y avait 3 classes (1-2/3-4/5-6) mais cette année il n’y en aura que 2 (1-2-3/4-5-6)

 

Question : quand aurez-vous le container ?

 

Réponse : demain.

Arnaud Dewez : en fait personne ne s’attendait à ce risque, il a été découvert par hasard, le Collège a agit dans l’urgence pour la sécurité. Les travaux consisteront à remplacer les plafonds et les redescendre, isoler la toiture, mettre de nouveaux luminaires dans le but de faire des économies d’énergie.