Conseil du 26-11-2015

 

Francis Deliége - Tarzan :

  1.  Warsage – Rue Joseph Muller

A quand la démolition du casino et l'accès au trottoir pour les piétons, vu que le SPW a enlevé le passage piétonnier et que la traversée de la rue un peu n'importe où, se fait sans sécurité ?

Arnaud Dewez rappelle que le casino est un bien privé qui n’appartient pas à la commune ! Il y a donc lieu de respecter la légalité.  Des hommes de lois, ingénieurs et autres interviennent dans ce dossier.

  1. CCATM

Où en est le dossier ?

Jocelyne Lebeau signale que les élus n’ont toujours pas été prévenus à ce jour.

  1. Rue Lieutenant Pirard

Rue Lieutenant Pirard, de Bombaye vers Dalhem coté gauche, pourquoi avoir enlevé les panneaux réfléchissants avant de tracer les lignes blanches ?

Josette Bolland fait remarquer que la question de Tarzan est logique et pertinente. Nous sommes face à des faits d’incivilité ! Une personne « s’amuse » en effet à renverser sans cesse lesdits panneaux.

  1. Ecole de Dalhem – Salle de sports – Tapis de protection

Lors du dernier Conseil, il m’a été répondu que c'était un problème technique (l'installation des câbles électriques) qui empêchait la pause des tapis de protections sur le sol de la salle de sport où se déroulait l'exposition des artisans Dalhemois.

Le jour de l'inauguration, je n'ai pas vu la présence de ces câbles…

Alors, quelle était la raison de ne pas installer les tapis ?

Ariane Polmans signale que les charges électriques se sont avérées trop importantes et dès lors, les câbles électriques n’ont pas été installés (et les tapis non plus !)

  1. Warsage – Rue de la gare – Chemin sans nom le long du chemin de fer

Sur la route Warsage Fourons, juste avant le pont du chemin de fer, sur le chemin qui mène a l'ancienne criée, le service des travaux a rebouché les nids de poule avec du tarmac à chaud.

Pourquoi ne l’a-t-il pas fait avec du grattage de route qui est plus économique ?

Il faut savoir aussi que ce chemin appartient à la SNCB et qu'il devait être remis en état avant d'être cédé à la commune de Dalhem et cela depuis 2012, mais le dossier est à l’arrêt.

Léon Gijsens signale que tous les mois on pourrait reboucher ! Les trois cents premiers mètres appartiennent à la commune, le reste à Infrabel mais c’est la commune qui l’entretient.

 

Loïc Olivier :

 

Si vous permettez je souhaiterais vous reparler de la bibliothèque car cela englobe d’autres dossiers :

 

Le parking à Dalhem n’est pas une sinécure et on peut espérer ou craindre c’est selon que la nouvelle bibliothèque va accentuer la situation actuelle.

Avez-vous des nouvelles de la région concernant cette problématique?

 

Réponse de la majorité : des aménagements sont prévus et des discussions sont en cours avec le SPW.

 

Le lieu de la bibliothèque actuel va être libéré, vous sembliez dire à différentes occasions que ce lieu va accueillir le musée Général Thys. Le mois dernier, nous avions dit que cet endroit n’est pas accessible à tous. Vous aviez répondu que cela allait peut être changer. Pouvez-vous nous éclairer ?

 

Marie-Catherine Janssen informe que l’on attend la visite d’un responsable du patrimoine pour une solution facile …

 

Loïc poursuit :

 

Nous avons lu ce week-end un article disant que l’actuelle maison du tourisme de la Basse Meuse  va fermer ses portes et que les communes partenaires seraient réparties en deux groupes. Pouvez-vous nous en dire davantage ? Est-ce officiel ? Quels seraient les impacts pour notre Commune ?

 

Marie-Catherine Janssen signale qu’il existe une proposition de la Fédération du Tourisme de Liège d’adjoindre à la maison du tourisme de Herve : Visé, Dalhem et Blegny et que les communes de la Basse-Meuse, telles que Oupeye, Bassenge et Herstal seraient reliées à la ville de Liège (propositions qui ne font pas l’unanimité).  Une décision devrait tomber d’ici la fin janvier 2016.

 

Aurore Gryson :

 

Le budget des communes en péril : Le SPF FINANCES vient de fournir aux communes les estimations de leurs recettes liées à l’impôt des personnes physiques.

 

C’est la douche froide : plus de 200 millions d’euros en moins pour les communes wallonnes.  Aucune commune wallonne n’est épargnée …

 

Et à Dalhem ?

 

Lors de l’élaboration du budget 2015, en décembre 2014, il était prévu une recette liée à l’IPP de 2.250.510,02 €.

 

La lettre du SPF FINANCES du 30 octobre dernier fournit une estimation de 1.796.437,38 € soit une différence de – 454.072,64 €, autrement dit environ 20 % de recettes en moins pour 2015.  Pas aussi catastrophique que pour d’autres communes mais le boni présumé était de 49.494,66 €, nous voilà avec un déficit frisant les 400.000,00 € !

 

Espérons que nos édiles communaux sauront se montrer rigoureux dans la gestion des finances communales sans pénaliser pour autant les Dalhemois.

 

Mais comment le Collège va-t-il aborder cette problématique ?

 

Arnaud Dewez signale qu’en réalité, deux courriers ont été réceptionnés.  Le second courrier fait état d’un déficit de 430.000 €, soit 20.000 € de moins qui seront compensés sur le budget 2016.

 

Jojo Cloes :

 

Depuis les attentats de Paris du 13 septembre, notre Commune, comme les autres des régions wallonne et flamande est en "alerte 3", ce qui signifie que la menace d’attentat y est "possible et vraisemblable".

Quelles actions le Collège a-t-il menées relativement à ce niveau d’alerte ?

Arnaud Dewez nous informe que le niveau d’alerte 3 est une décision de la zone de Police et est relative aux écoles et aux manifestations organisées.  L’alerte niveau 3 a également été activée sur Dalhem.

Ariane Polmans signale que les écoles et directions ont toutes été informées de la lettre publiée par Madame Milquet à leur intention ; les différentes directions ont été prévenues des bonnes pratiques à adopter ; les parents ont d’autre part été rassurés au besoin au sein de chaque école.

José Clignet nous informe également que par souci de prévoyance, la classe de ville prévue en décembre a été postposée.