Conseil du 21-12-2016

Francis Tarzan Deliége :

Berneau : Chemin conduisant au viaduc, près de la Berwinne -Arbres dangereux

Et rives de la Berwinne près du pont de la RN – Arbres abattus

 

J’ai écrit au Collège au mois de juillet 2016 pour signaler la dangerosité de quatre énormes saules morts situés près du chemin qui va de la rue du viaduc au viaduc. Depuis lors, un de ces saules est tombé avec le vent, de sorte qu’ils sont encore trois à présenter du danger.

D’autre part, entre le 12 et le 21 décembre 2016, une entreprise a rasé toute une série de taillis et d’arbres bien vivants situés près de la Berwinne à moins de 100 mètres des saules morts dont je viens de parler, sans toucher à ces derniers.

Pour autant que je sache, la visite préalable recommandée pour ce genre de travail par la circulaire 71 du 6 aout 1993 entre les services compétents en matière de pêche, de conservation de la nature et de gestion des cours d’eau, n’a pas eu lieu.

Donc ce travail qui ne présentait aucune dangerosité d’urgence a, en plus, été fait de manière illégale.

Je crois finalement que le Collège se moque de la sécurité des personnes, vu qu’on agit en quelques jours là où il n’y a aucun danger et qu’on ne fait rien depuis des mois là où le danger est certain et imminent.

Arnaud Dewez demande à Léon Gysens de répondre en séparant bien les 2 points.

Léon Gysens : un mail a été envoyé au SPW par les pêcheurs, en réponse le gestionnaire du SPW répond qu’il est allé sur place et que les saules sur la rive gauche ont été coupés. Léon affirme que tout a été fait dans les règles de l’art et s’étonne que Tarzan attaque cela.

Arnaud précise que c’est la DGO3 qui s’occupe des cours d’eau qui a décidé et envoyé une entreprise sur place.

Concernant les arbres dangereux à abattre, Jean Janssen explique que cela a été discuté au précédent Collège et qu’ils seront abattus la semaine prochaine.

Arnaud ajoute que n’ayant pas de nouvelles des propriétaires privé ni de la DNF, qui ne dit mot consent et les ouvriers communaux vont commencer l’élagage de ces arbres.

Tarzan continue et Arnaud précise que l’on revient sur le point des arbres déjà abattus.

Je joins la photo avant abattage de l’arbre sur lequel le massacre illégal a démarré ainsi que celle d’un autre arbre voisin et de la même essence qui, lui, a été épargné malgré une attaque de castor presque identique.

S’ensuit une discussion sur la dangerosité des vieux peupliers.

Arnaud termine la discussion pour revenir à ce qui va être fait : poser des grillages pour protéger les arbres contre les castors et interpeller le ministre concerné sur la prolifération des castors.

La directrice générale ajoute que cet épisode montre la problématique des arbres : qui est propriétaire, qui est compétent, quelles autorisations sont nécessaires. Le Collège a décidé de réunir les différents acteurs pour clarifier les procédures.

                                               Aurore Gryson :

Emission télévisée «71 » sur RTL –mercredis réservés aux communes : elle demande si

DALHEM ne participerait pas.

M. le Bourgmestre y a déjà réfléchi mais n’a pas l’intention d’y inscrire la Commune (organisation assez lourde, autres priorités).

plus de détails: www.youtube.com/watch?v=LvLaaweLyOw&index=7&list=PLvLVnwtqP2ysbrBEyp6KATf3IBRQO3zF5