Conseil du 07-04-2016

France Hotterbeex :

 

1-Pouvez-vous me dire où en est le dossier d’urbanisme concernant la mise en place de panneaux publicitaires à Dalhem ; le Collège a-t-il délibéré à ce sujet ? Quelles sont les décisions prises ?  

Arnaud Dewez signale que le Collège n’est nullement favorable et votera contre ce projet.  Au service de l’urbanisme, on attend l’avis du MET mais il devrait être négatif.  Le Collège trouve l’endroit dangereux et le placement de ces panneaux à cet endroit pas très joli.

 

 2-Suite à l'enquête publique et la réunion de concertation concernant le sentier n°15 de Mortroux, les sentiers étant maintenant régis par les communes, il revient au Conseil communal de se prononcer sur le maintien ou non du passage du public sur ce sentier situé sur les hauteurs de Mortroux entre l'église et la Heuzière.

En tant que Conseillers et en fonction de la loi régissant la voirie communale, nous allons devoir prendre une position sur la demande publique de maintien de ce sentier.

Afin de nous permettre d'accomplir notre choix de façon cohérente et de connaître l'influence de cette liaison piétonne sur le patrimoine de la Commune, je souhaiterais que vous élaboriez un moyen d'informer les Conseillers avant qu'ils soient appelés à se prononcer.   

De plus, pouvez-vous nous dire quand ce dossier sera présenté au Conseil ?

Léon Gijsens : "Suite à la réunion de concertation nous avons proposé à l'avocat de Mr Corman que celui-ci propose un tracé alternatif, nous allons rédiger un PV de la réunion et nous attendons des nouvelles de Mr Corman. Si nous n'en avons pas nous avancerons dans le dossier." Arnaud Dewez : "il ne s'agit pas de maintien du sentier vu qu'il a été supprimé mais bien de création, nous préférons trouver une solution qui convienne à tout le monde et ne pas nous précipiter. Il faut comprendre l'agriculteur qui ne veut pas de passage dans sa prairie, nous essayons d'éviter les conflits. Mais si nous n'avons pas de réponse, nous prendrons nos responsabilités."

 

 3-Nous avons pu lire dans la presse du 08 mars : « C’est une page d’histoire qui va se tourner dans les écoles: d’ici quelques mois, plus un seul policier fédéral ne se rendra dans les établissements scolaires pour initier les petits écoliers à des déplacements sécurisés, à pied ou à vélo sur les routes.»  

Comptez-vous organiser quelque chose pour continuer à dispenser une telle formation aux écoliers dalhemois ?

 

Ariane Polmans signale qu’il est envisagé de créer une ASBL regroupant d’anciens membres de la police, laquelle pourrait alors continuer le travail effectué jusque-là par les policiers en fonction.

 

 

Loïc Olivier :

 

Il y a quelques mois, nous avions parlé des passages pour piétons sur la N670 à Bombaye. Où en sommes-nous dans ce dossier ? 

Arnaud Dewez nous répond que le SPW reste sur sa position, à savoir qu’il ne faut pas créer un faux sentiment de sécurité pour les piétons en plaçant des passages pour piétons à tout-va … Il faut certaines conditions, notamment un éclairage et des aménagements sécuritaires.

 

Francis Tarzan Deliége :

 

1. Emplacement PMR situé devant l'administration communale, côté droit de la RN Maestricht-Battice :  

J'ai remarqué à plusieurs reprises : 

Que des véhicules non pourvus de la carte bleue stipulant que le conducteur est handicapé stationnent sur cet emplacement ;    Que des véhicules se parquent sur les bandes blanches hachurées qui interdisent le parking en amont de l’emplacement PMR. Ces bandes blanches sont destinées à faciliter l'arrivée ou le départ des véhicules PMR sur l’emplacement qui leur est réservé.

Ce genre d’infraction juste devant la Maison communale revient à ridiculiser l’autorité.

Quelles mesures le Collège compte-t-il prendre pour faire respecter la loi ?              

Arnaud Dewez signale qu’il ne peut pas demander aux employés communaux de regarder par les fenêtres et que ce n’est nullement leur rôle de faire respecter la loi mais celui de la police.  Or le territoire est placé en alerte de niveau 3…  On en appelle donc au civisme.  Arnaud Dewez ne voit pas d’autre solution que de sensibiliser la population…

France Hotterbeex signale que l’on pourrait mettre un rappel dans le bulletin communal.  Elle ne reçoit aucune réponse.

 

2. Circulation dans la rue Bruyère à Berneau :  

L’installation des feux lumineux au carrefour de l'église à Berneau facilite et sécurise grandement le trafic. Aux heures de pointe des retours de l'école ou du travail, le trafic est très important et la file de véhicules est très longue rue du Viaduc et va parfois jusqu’au viaduc. C’est dans ces conditions que malheureusement des conducteurs sans patience quittent la file, empruntent la rue des Trixhes et la rue Bruyères à une vitesse de fous, pour aller passer le feu lumineux par la rue de Maestricht où la file est beaucoup plus courte.  

Comment allez-vous régler ce dangereux problème ?

Arnaud Dewez rappelle que ce problème était déjà présent avant le placement desdits feux lumineux mais qu’il existe aussi un problème au niveau du timing des feux, lequel tend à se résoudre.

 Tarzan rappelle le sens unique proposé précédemment…

 

Marie-Catherine Janssen rappelle que les riverains l’ont demandé.    

Concernant le tourne à gauche vers Fourons, Josette Bolland nous informe que le SPW reverra la situation d’ici la fin de l’année.  

Tarzan quant à lui suggère d’interroger les riverains pour connaître leurs desiderata quant à la problématique qu’il soulève.  

Jojo Cloes pense que la question mérite réflexion surtout depuis le placement du nouveau feu rouge.

 

   3. Fort d'Aubin :

 

Lors du conseil du 27-8-2015, il nous a été demandé de voter la prise d'acte pour la dépense correspondant au déminage et au terrassement d'un terrain communal.

J'étais intervenu comme suit : « Comme indiqué au point 11 de ce Conseil, le Collège a décidé de passer un marché de travaux avec la SPRL BOM-BE Interleuvenlaan 62 à301 Louvain pour la réalisation de travaux de déminage du terrain communal ainsi que  les terrassements pour l'implantation des modules préfabriqués pour le musée du Fort. Vous nous demandez de prendre acte pour cette dépense, mais à ce jour l'égalisation (le terrassement) du terrain pour accueillir la dalle de béton qui supportera les modules n'est pas terminée. Ce travail est-il compris dans la dépense que vous nous demandez d'approuver ?  

A cette question un membre du Collège a répondu que la firme BOM-BE égaliserait le terrain sans montant supplémentaire car compris dans la commande.»  

Or, j’ai constaté récemment que c’est le service des travaux de la Commune qui a effectué ce travail. 

Une note de crédit vous a-t-elle été envoyée par BOM-BE ?   

Sinon, expliquez-nous et à tous les Dalhemois car il s’agit de la gestion de leur argent, comment cela se fait-il ?

Marie-Catherine Janssen signale en fait que le trou a été mal fait et qu’il y a eu une mauvaise surveillance des travaux.  Il a fallu remesurer !  

Tarzan lui rétorque : « on place les chaises avant le terrassement et non après ! »

Marie-Catherine Janssen : Concernant la firme BOM-BE, elle n’a pas compté le terrassement lors de l’établissement de sa facture !

Ariane Polmans signale qu’on le verra bien en temps utile lors de l’examen des comptes du budget …

 

  4. Zone multisport à Warsage. Caméras de surveillance :

 

La zone multisport est surveillée par des caméras qui ont coûté bien cher.

Il se fait que des vandales ont en partie arraché la clôture qui sépare la zone multisport de la plaine de stockage du hall des travaux. Avez-vous consulté les enregistrements des caméras et les avez-vous transmis à la police ?  

Léon Gijsens fait remarquer qu’il n’est pas au courant de ces dégradations et qu’il demandera au chef des travaux ; quoiqu’il en soit, une enquête sera faite. Tarzan montre les photos qu’il a prises : il s’ensuit une discussion où Léon Gijsens et Arnaud Dewez prétendent que le grillage a été abîmé lors d’une manipulation au niveau de la zone du Hall des Travaux.

 

  5. Zone multisport à Warsage. - Rampe – Garde-corps :  

En venant du parking vers la zone de sport, vous accédez à une rampe le long de laquelle sont installés deux garde-corps.  Celui de droite est tout à fait nécessaire. Par contre, celui de gauche est pratiquement inutile car installé contre un mur. Une main courante fixée au mur aurait coûté vraiment beaucoup moins cher.

Enfin, pour compléter la réflexion sur la sécurité, on peut dire qu’il manque un garde-corps sur le faîte du mur car l’espace derrière le mur est au niveau du faîte du mur et accessible notamment aux enfants. Il y a donc un danger de chute. De nouveau, il montre les photos prises.  

Pourriez-vous réfléchir à ce problème ?  

Léon Gijsens nous signale qu’il s’est fait les mêmes réflexions … Il indique que différents aménagements doivent encore être installés. Concernant la main-courante, elle était mentionnée dans le projet …

Arnaud Dewez signale qu’on veillera à ce problème de sécurité mais il ne faut pas être excessif et il faut arrêter de chicaner !

Arnaud Dewez suggère d’autre part à Tarzan d’envoyer ses questions préalablement au Conseil. Tarzan lui répond que Serge Belleflamme envoyait ses questions par écrit et qu’il n’obtenait jamais de réponse… Ce à quoi le Bourgmestre, apparemment agacé, rétorque qu’il a sans doute démissionné pour ces raisons et invite Tarzan à ne pas lui emboîter le pas, car s’il démissionnait, il n’y aurait plus personne au sein de Renouveau pour le remplacer …

Tarzan lui a répondu qu’il n’avait nullement l’envie de s’en aller !