Echos du Conseil du 26 mai 2016

Compte communal 2015 :

Jojo Cloes s’étonne des sommes encore dues à la Commune (taxes, redevances, garderies loyers) : le total de ces dettes restant à apurer est de 1.756.764,37 €, ce qui est loin d’être négligeable.

Il ajoute également que nulle part dans les documents reçus, nous ne trouvons la moindre allusion et / ou explication au sujet du détournement de fonds commis par un membre du personnel communal.

Il conclut : « nous n’avons pas la garantie qui nous permette d’avoir une certitude raisonnable que l’organisation et les contrôles mis en place par le Collège ont entraîné l’établissement de comptes exacts. Nous ne pouvons donc pas approuver le compte. »

Points supplémentaires :

 

F Deliége dit Tarzan concernant  la circulation rue Bruyère :

Tarzan a été interpellé par des riverains soulevant des problèmes de sécurité. Toujours présent quand il s’agit de sécurité, Tarzan a étudié le problème et propose, pour le résoudre, de fermer la rue à la circulation de transit.

Le point est refusé mais grâce à sa présentation le Collège s’est soucié du problème et a demandé un contrôle policier renforcé.

Tarzan ne s’est pas démené pour rien !

Loïc Olivier : amélioration du site internet :

Se basant sur ce qui se fait dans d’autres communes, Loïc propose que le Collège améliore les services aux citoyens via le site internet de la Commune.

Le Bourgmestre rappelle ce qui existe déjà et dit que la volonté du Collège est de continuer dans ce sens.

Le point est approuvé à l’unanimité.

En question post-Conseil, Juliette Claude Antoine demande :

« Nous sommes heureux de constater qu’après un petit rappel de notre part, la sonnette portant le sigle PMR a bien été installée dans le sas d’entrée de l’Administration communale.

Le point proposé par Loïc à ce sujet, accepté à l’unanimité je le rappelle, prévoyait aussi «le placement d’un panneau indiquant qu’il y avait une sonnette à actionner par les personnes rencontrant des difficultés pour rentrer».  Lorsque ce panneau sera placé nous pourrons considérer ce point comme entièrement respecté.  Dès lors pouvez-vous nous indiquer quand il sera donné suite à cette requête? »

Mme Bolland répond que le panneau est prêt, mais, jusqu’à présent, aucun ouvrier communal n’a eu le temps de le placer!

Que constatons-nous le lendemain? Le panneau est placé: rien ne vaut un petit rappel.

Plus de détails dans le rapport du Conseil, à paraître.