Echos du COnseil du 07 avril 2016

1-PV : 1-Approbation du procès-verbal du Conseil précédent : Jojo Cloes explique pourquoi nous voterons non, c.à.d. parce que les interventions des Conseillers qui le demandent ne sont pas insérées dans le PV.

Après le vote, le Bourgmestre prend la parole : « Je voudrais rappeler à Mr Cloes le Règlement d’Ordre Intérieur que nous avons voté à l’unanimité. Le PV reprend les décisions et aucune intervention ni des conseillers de la Majorité comme de l’Opposition, ni du Bourgmestre ou des Echevins. La Directrice générale reste maître de son PV. Que Mr Cloes aille voir ce qui se fait ailleurs. Vous faites du théâtre ! »

Jojo réplique qu’il a en effet voté le ROI à deux mains mais il n’en demeure pas moins que  le refus systématique de la Majorité d’inclure les interventions des Conseillers qui le demandent suivant ce qui est inscrit dans le ROI est anti-démocratique.

Voici ce qui est inscrit dans le ROI :

Article 47–Les commentaires préalables ou postérieurs aux décisions, ainsi que toute forme de commentaires extérieurs aux décisions ne seront consignés dans le procès-verbal que sur demande expresse du conseiller qui a émis la considération et qui la dépose sur support écrit, moyennant acceptation du Conseil à la majorité absolue des suffrages, telle que définie à l’article 35 du présent règlement.

Par ailleurs les interventions dont les conseillers Renouveau demandent l’insertion dans le PV ont fait l’objet d’une préparation minutieuse préalablement au Conseil et sont d’office sur support écrit. Tout qui assiste au Conseil aura pu constater que le Conseiller Renouveau en donne simplement lecture.

   

6-Acquisition d’immeubles en sous-sol sur terrains communaux par l’AIDE :

Cette acquisition se fait dans le cadre de l’égouttage de la Commune par l’AIDE.

Mme Bolland intervient : « Vu que Mr Cloes est venu rouspéter à l’administration communale »

Jojo Cloes répond qu’il est venu se renseigner et pas rouspéter, ce que Mme Bolland est bien obligée de reconnaître!

L’Echevine continue : « nous allons recevoir 4.695 €. Si le terrain avait été occupé par un bail à ferme, l’occupant aurait reçu 775 €. Nous perdons ces 775 € car, en 1977, l’ancienne majorité dont Mr Cloes faisait partie était contre l’occupation de ces terrains ; vous vous étiez opposés, à l’époque, à la construction de l’école de Dalhem. »

Jojo Cloes répond qu’en 1977, il ne faisait pas encore de politique et qu’il n’habitait même pas la commune de Dalhem !

NB : Jojo Cloes est entré en fonction de Conseiller le 06/01/1989.

France Hotterbeex ajoute que la seule représentante du parti en question est absente aujourd’hui (Mme Dheur excusée).

Le sens de cette intervention de Mme Bolland nous échappe mais nous votons oui sur ce point.

En post conseil, Tarzan pose plusieurs questions concernant la sécurité et le respect des places de parking PMR.

Le Bourgmestre répond qu’il n’y a pas de solution idéale et que c’est facile de tout critiquer.